Logements sociaux en Touraine : monitoring énergétique et surveillance de confort à distance grâce à l’IoT Sigfox

Depuis le mois de mars 2020, une douzaine de bâtiments de logements sociaux situés à Saint-Pierre les Corps dans la région de Tours ont été intégrés à un projet de surveillance énergétique à distance.

L’objectif premier de ce projet consistait en l’optimisation de la maintenance et du contrôle du site. En d’autres termes, il s’agissait de limiter les interventions de maintenance non justifiées en évaluant à distance la nécessité des interventions humaines.

Un projet aux diverses parties prenantes

Sysmotic, intégrateur GTB et automaticien d’origine, filiale du groupe Sys&Com, concentre depuis sa création en 2012 son activité historique sur la vente d’automates programmables. Basé à Nantes, il dispose de filiales à Vannes, à Tours ainsi qu’en Vendée.

Sysmotic est un partenaire historique d’Enless Wireless puisque les deux acteurs ont eu l’occasion de collaborer à de nombreuses reprises sur des projets IoT de monitoring des performances énergétiques, d’abord basés sur la technologie Wireless M-Bus 868 MHz, puis 169 MHz.

Sysmotic, en partenariat avec la société Alpha Ohméga Syst’M, ont pris en charge l’intégration du projet et l’installation des systèmes pour le compte de la Société Eiffage Énergie Systèmes, en charge de la maintenance des installations de chauffage et ECS.

12 bâtiments équipés de près de 60 transmetteurs radio de température Enless Wireless

Le projet IoT a été déployé en mode de communication opéré, sur réseau Sigfox, le site bénéficiant d’une bonne couverture sur l’ensemble de ses 12 bâtiments.

Au total 42 sondes de température d’ambiance Enless Wireless communiquant selon le protocole Sigfox ont été positionnées au sein des logements ainsi que 14 sondes de température de contact, raccordées sur les réseaux primaires chauffage et eau chaude sanitaire des 6 sous stations du site.

Ces transmetteurs, tous équipés de batteries de type D à très haute durée de vie, ont été paramétrés selon une périodicité de transmission de 30 minutes, permettant aux équipes de maintenance en place de ne pas avoir à intervenir pour un changement de batterie dans les 5 années qui fixent la durée des contrats de performance énergétique en cours.

Le monitoring régulier des températures d’ambiance au sein des pièces de vie de chaque logement a pour but de garantir aux locataires le maintien à tout instant d’une température de confort minimale de 19°C.

La surveillance des températures sur les départs et retours de réseaux d’eau chaude sanitaire permet quant à elle surtout de détecter des pannes systèmes. Les risques sanitaires liés à un développement possible de la bactérie de légionelle sont aussi évités.

Une visualisation de la donnée en temps réel pour une réactivité maximale

La visualisation et l’analyse des données de température remontées périodiquement par les transmetteurs Enless Wireless s’effectue via la plateforme de visualisation Kheiron, d’IoThink.

Elle permet d’acquérir à la fois une vue d’ensemble des sites monitorés (via des vues de groupe générales) mais également des visualisations ciblées de chaque équipement ou pièce concerné(e).

Ses version desktop et mobile (application responsive) permettent une consultation des données en temps réel par les équipes de maintenance présentes sur site ou à distance.

Des seuils bas et hauts de température ont été paramétrés qui en cas de dépassement permettent la génération d’emails d’alarme en direction du mainteneur du site concerné. Par exemple et pour les sondes d’ambiance monitorant les températures au sein des logements, un seuil bas de 19°C a été retenu. En cas d’alerte les équipes peuvent intervenir sur site pour procéder à des actions correctives telles que des réglages ou des remplacements des équipements CVC.

Vue de groupe générale_kheiron
Exemple de vue générale de groupe – Kheiron, IoThink
vues desktop mobile kheiron iothink
Exemple de visualisations ciblées desktop et mobile – Kheiron, IoThink

« L’installation a été très simple à mettre en œuvre. Le relationnel avec les équipes Enless a été vraiment positif, ainsi que celui avec les équipes d’IoThink, éditeur de logiciel qui nous a aidé à paramétrer les sondes Enless Wireless remontant sur leur plateforme. La surveillance à distance va permettre à notre client de limiter drastiquement les opérations de maintenance non justifiées et les coûts associés », confie Yannick Vacher, chargé d’affaires chez Sysmotic.

Cliquez sur les icônes ci-dessous pour relayer cet article sur les réseaux sociaux >>


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, afin de vous proposer une meilleure expérience.